Vie de l'association /
Agenda...Actualités...

Agenda...Actualités...

AGENDA

NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS

TOUS A VIRIVILLE Le dimanche 22 Avril 2018

Nous vous attendons nombreux à Viriville à une marche humanitaire organisée par l'association Yakhia et les nombreux amis des Chambarands.

Ouvert à tous, parents, amis sportifs ou moins, adhérents ou non ou tous simplement amoureux de la nature, deux parcours vous seront proposés, avec une halte ravitaillement sympathique. Les promeneurs seront accueillis autour d'un four à pain.

Ce sera l'occasion de se restaurer...pizzas, tartines et boissons chaudes avant de repartir sur les chemins.

Un déjeuner tiré du sac aura lieu à la salle du Pont Neuf à Viriville. Les non marcheurs sont également invités. Il suffit d'amener un plat ou pique nique qui sera ensuite partagé.

Daniel Winter, président de l'abeille Saint-Marcellinoise sera présent avec une ruche pédagogique et nous pourrons avec lui mieux découvrir la vie des abeilles.

Voir l'image en grand

Un concert de chants polyphoniques clôturera cette rencontre avec les Cantafiori, quatre chanteuses qui nous proposeront en particulier des chants corses a capella.

Organisation de la journée :

Accueil dès 7 h 30 à la salle du Pont Neuf

2 parcours : 9 kms avec un dénivelé de 261 m

et 13 kms avec un dénivelé de 388 m

tarif unique 6 € gratuit pour les moins de 12 ans

13 h pique nique tiré du sac

14 h 30 : chants polyphoniques à la chapelle Grolée de Viriville

Renseignements : 04 74 54 08 54 – 04 74 54 01 09

Mail assoyakhia@gmail.com – site : yakhia.saintmarcellin-vercors-isere.fr

Viriville se situe à 10 km de Roybon

ACTUALITES

Projet LETP

Léa, Clarisse, Mélanie, Laura, Ambre, élèves de terminale au LETP Bellevue de Saint Marcellin préparent un bac pro service aux personnes et au territoire.

Les jeunes filles, très motivées, ont présenté les grandes lignes de leur projet qui sera de créer un ou plusieurs événements pour apporter un soutien financier à des élèves du bout du monde.

Une aide et une dynamique appréciées par toute l’équipe.

Ecole Notre-Dame des Monts d'YSALINE au CANADA

Ecole Notre-Dame des Monts d'YSALINE au CANADA

Installée au Canada, Ysaline, deuxième petite fille de Pierre Nicoud (membre du conseil d’administration de Yakhia) prend le relais de sa soeur Maeva, en congé maternité.

Les actions qu'elle mène avec l'école permettent d'apporter un financement à trois élèves au Niger qui sont en 6ème.

Le projet est suivi par notre association.

Notre Présidente lors du voyage exceptionnel à Agadez a rencontré deux des trois élèves.

Compte-rendu de ces rencontres du VENDREDI 14 DECEMBRE 2016 :

- L'une d'entre elles est originaire de Kerboubou

Elle est accompagnée de sa tante qui l’héberge à Agadez. Sa maman est en brousse et n’a pas pu être présente à cette rencontre.

Elle est rentrée en 6ème collège public.

Cette fillette est actuellement dans une famille d’accueil qui s’occupe bien d’elle. Le père, maçon de métier, est un peu scolarisé, il sait lire et écrire et souhaite que sa fille puisse évoluer, il fait preuve d'une belle ouverture d'esprit.

- Une seconde élève vient d'In Bizgane, village situé entre In Issili et Temile dont la distance entre ces deux villages est de 10 km, mais plus proche de Temile.

Elle triple sa 6ème dans un collège privé non coranique.

Au cours de la première année, elle a changé de logeur, elle était mise à l’écart. Elle avait acheté un matelas pour dormir qui a été gardé par son logeur. Actuellement, elle est dans une nouvelle famille qui possède l’électricité. L’école a repris en octobre. Elle a du refaire un dossier pour le collège TADEK privé. Ce collège a été créé par des enseignants qui se sont regroupés.

Coût de l’école : paiement en 2 tranches dont la première était de 60 000 FCFA soit au total 100 000 FCFA (152 €), une somme très importante pour cette famille pauvre.

Mohamed lui a passé un livre pour vérifier son niveau scolaire. Le niveau est très bas. La famille d’accueil a une fille qui se rend dans la même école, dans la même classe qu'elle.

Nous lui avons demandé de travailler la lecture tous les soirs avec sa copine ; sans cet effort quotidien, elle ne pourra pas poursuivre la scolarité.

Il est prévu une évaluation fin mars.

- La troisième fillette de Tékilkalt n'était pas présente. Elle était partie dans son village car les collèges sont fermés pour cause de fête de Sokni*. Tekilkalt est un peu loin d’Agadez. Elle ne peut pas venir et repartir pour revenir à la reprise des cours qui ont eu lieu le lundi 19 décembre.

*Sokni : fêtes organisées pendant cette semaine à AGADEZ